Contenu

Accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés

 

Un nombre important de migrants, dont l’essentiel fuit les zones en guerre du Moyen-Orient, vient actuellement chercher refuge dans les pays européens.

La France se doit de participer à l’effort d’accueil de ces personnes. C’est le sens des engagements pris par le Président de la République et des dispositifs d’accueil (réinstallation et relocalisation) qui vont être mis en œuvre au niveau européen.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme européen de relocalisation de migrants, qui doit faire l’objet de prochaines décisions des institutions européennes, ce sont un peu plus de 30 000 personnes que la France devra être en capacité d’accueillir dans les deux prochaines années.

Cette perspective implique la contribution de l’ensemble du territoire pour mobiliser ou créer les capacités d’hébergement nécessaires à l’accueil de ces personnes durant la phase d’instruction de leur demande d’asile et, dans un second temps, pour favoriser l’accès à un logement pérenne des bénéficiaires d’une protection - statut de réfugié ou bénéfice de la protection subsidiaire.

Le Ministre de l’Intérieur a réuni le 12 septembre les maires de France pour les informer des modalités possibles de leur participation à cet effort national.

Nomination d’un coordonnateur pour la Corse du Sud

M. Yves DAREAU, directeur de la cohésion sociale et de la protection des populations, est nommé coordonnateur ppour la Corse du Sud.

Une messagerie dédiée est également créée pour signaler toute proposition d’hébergement :

ddcspp-accueil-refugies@corse-du-sud.gouv.fr