Communiqués de presse

Contenu

Achat de 6 nouveaux bombardiers d’eau - communiqué du ministre de l’Intérieur

 

Comme il en avait fait l’annonce le 25 juillet dernier à Biguglia (Haute-Corse), alors que les moyens de la sécurité civile et les sapeurs-pompiers étaient partout engagés sur le front des feux de forêt, Gérard COLLOMB, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur a concrétisé ce matin par la signature d’une lettre d’engagement l’acquisition pour un montant de 400 millions d’euros, de 6 nouveaux avions bombardiers d’eau multimissions gros porteurs auprès de la société CONAIR.

Alors qu’aucun renouvellement de la flotte aérienne de lutte contre les feux de forêt n’avait été opéré depuis 10 ans, la saison 2017 des feux de forêt s’est révélée être particulièrement exceptionnelle et la plus importante depuis 2003, à la fois précoce et tardive comme l’ont montré les très récents incendies en Corse.

Près de 19 000 hectares ont été dévastés par les flammes en France en 2017, toutefois, la politique de prévention active et exigeante, de surveillance dynamique avec les guets aériens armés (GAAr), grâce à nos bombardiers d’eau et à l’intervention rapide des sapeurs-pompiers au sol, permet de lutter contre les feux naissants et d’éviter des bilans humains et matériels qui auraient pu être beaucoup plus lourds et dramatiques. L’activité de notre flotte a connu cette année une hausse de 120% en heures de vol (8 000 au total) et de 190% en termes de largages (10 000) par rapport à la moyenne décennale.

Dans un contexte général d’inquiétude au regard des conséquences du changement climatique, la prévention et la lutte contre les feux de forêts reste de la responsabilité de tous.

Ces six nouveaux appareils, dont le premier sera livré avant l’été 2019 viendront compléter les deux Dash 8 Q 400 déjà opérationnels au sein de la flotte de la sécurité civile depuis 2003.

Leur polyvalence permettra à ces avions d’être prioritairement déployés dans les missions de lutte contre les feux de forêts, mais aussi d’offrir à la sécurité civile des capacités indispensables de projection de matériels et de personnels de secours sur l’ensemble de notre territoire, en métropole comme dans les outre-mer.