Communiqués de presse

Contenu

Approvisionnement en carburants en Corse-du-Sud

 

Point de situation N°3
Vendredi 27 mai à 17H30

 

1. Situation de l’approvisionnement des stations-service

Plus d’un tiers (25) des stations-service de Corse-du-Sud sont fermées, selon le point réalisé à 17H30 auprès des correspondants pétroliers (annexe 1).

Une surconsommation importante de carburants à la pompe est constatée.

Le dépôt pétrolier de Lucciana (Haute-Corse) a pu fonctionner ce matin, et livrer l’équivalent d’une demi-journée d’approvisionnement.

2. Mesures prises

- Dans le cadre de la médiation initiée à la demande du Préfet de Corse par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) de Corse entre la direction des dépôts pétroliers de Corse (DPLC) et les salariés grévistes du dépôt pétrolier d’Ajaccio, une première réunion s’est tenue à midi.

Si elle n’a pas permis de déboucher sur la suspension de la grève et la levée du blocage du dépôt, la médiation de la DIRECCTE se poursuivra la semaine prochaine, avec la venue du président de DPLC sur l’île.

- Dans l’intervalle des mesures seront prises pour garantir une disponibilité suffisante des carburants dans les stations-service du département de la Corse-du-Sud.

Il est entendu par ailleurs que l’approvisionnement de l’île en carburant, par la voie maritime, reste assuré.

- Ces mesures comprennent :

  • pour les véhicules légers, la limitation de l’approvisionnement, par véhicule et par jour, à 30 litres de carburant (diesel, sans plomb) ;
  • pour les poids lourds et véhicules de transport en commun, la limitation de l’approvisionnement, par véhicule et par jour, à 100 litres de carburant ;
  • la réservation d’une partie du stock de certaines stations-services sélectionnées (annexe 2) à l’usage des services prioritaires (annexe 3) ;
  • le maintien de l’interdiction de la distribution de carburant dans les récipients portables, de type jerrican ;
  • l’interdiction d’emploi du feu jusqu’au 29 mai, afin de limiter les risques d’écobuages non maîtrisés entraînant des interventions du SDIS, nombreuses ces derniers jours à ce sujet.

Le Préfet de Corse renouvelle son appel au civisme des automobilistes et à la responsabilité de chacun.

 
 

Documents associés :