Communiqués de presse

Contenu

Covid-19 : adaptation des mesures contre la propagation du virus dans le secteur de Porto Vecchio

 

La situation à Porto Vecchio nécessite de prendre des mesures particulières, en étroite concertation avec le maire et sur indications de l’ARS

 

Depuis le 6 septembre, la Corse du Sud est classée « zone de circulation active du virus » (taux d’incidence supérieur à 50/100 000 habitants).

Une approche plus fine au niveau des micro-régions montre que ce taux est singulièrement plus élevé à Porto Vecchio (taux supérieur à 150 pour 100 000 habitants).

Ainsi, si la Corse du Sud est désormais classée en « zone d’alerte », la situation à Porto Vecchio correspond à une zone « d’alerte renforcée », ce qui nécessite de prendre des mesures particulières pour cette commune.

Dans le souci de limiter la propagation de l’épidémie sur ce territoire, il a été décidé, en étroite concertation avec le maire de la commune et sur indications de l’agence régionale de santé, de :

Protéger les personnes les plus fragiles

-  en EHPAD : les visites seront limitées à une par jour pour deux personnes maximum par résident, les personnels et les résidents continueront à être régulièrement testés pour détecter tout cas positif ;

-  une campagne de dépistage spécifique pour les personnes âgées à domicile sera aussi organisée, de même pour toutes les personnes amenées à intervenir auprès d’elles.

Les personnes fragiles sont également invitées à restreindre ou reporter les voyages et sorties en groupes.

Limiter les contacts et les rassemblements

Conformément aux annonces du ministre de la Santé du 23 septembre, la mesure suivante s’appliquera dans l’ensemble du département à compter du lundi 28 septembre :

- les fêtes – mariages, tombolas, évènements associatifs, fêtes d’anniversaire, communions, etc. - devront se tenir en petit comité, c’est-à-dire à moins de 30 personnes. Les salles polyvalentes, les salles des fêtes et autres établissements recevant ce type d’événements devront respecter cette jauge.

Au-delà de cette disposition générale, les mesures suivantes s’appliqueront dans le secteur de Porto Vecchio :

- les évènements sportifs seront maintenus mais se dérouleront hors de la présence du public ;

- l’obligation du port du masque sera étendue à d’autres zones de l’agglomération, définies par la mairie.

Ces mesures sont prises pour une durée de 15 jours et seront réévaluées en fonction de l’évolution de la situation.

Ces mesures spécifiques à Porto Vecchio complètent celles déjà en vigueur en Corse du Sud

Pour mémoire :

-  les restaurants et les débits de boissons sont fermés, tous les jours, de minuit à 6h. Cette mesure de fermeture s’applique à tous les restaurants et débits de boissons, notamment ceux installés dans les établissements recevant du public ;
-  la vente d’alcool à emporter, le transport et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdits de 23h à 6h ;
-  la distribution et la consommation d’alcool sont interdites dans les enceintes sportives, notamment dans les espaces réceptifs.

L’activité des bars et restaurants est strictement règlementée pour garantir la santé des personnels et des clients, conformément à l’article 40 du décret du 10 juillet 2020 (place assise pour toutes les personnes accueillies, 10 personnes maximum - venues ensemble - par table, distance minimale d’un mètre entre les tables, masque obligatoire pour le personnel et les clients de plus de 11 ans lors de leurs déplacements dans l’établissement).

Le port du masque est également obligatoire à proximité des établissements scolaires.

La Gendarmerie nationale et la police municipale de la ville de Porto Vecchio veilleront au respect des mesures sanitaires, en particulier du port du masque. Les contrevenants seront systématiquement verbalisés, et les établissements et commerces de toute nature – y compris bars et restaurants - se verront dresser procès-verbal en cas de non-respect de leurs obligations. Ces établissements recevront de la préfecture une mise en demeure de se mettre en règle et pourront être fermés en cas de récidive.

Responsabilité et solidarité : limiter la propagation du virus dépend de nous tous

C’est en appliquant scrupuleusement les gestes barrières, en respectant la distanciation physique et en continuant de porter le masque, que l’épidémie pourra être contenue.

Le respect des mesures sanitaires en vigueur doit permettre d’éviter une aggravation de la circulation du virus qui obligerait à prendre des mesures générales de restrictions et de fermetures prévues par l’article 50 du décret du 10 juillet 2020.