Communiqués de presse

Contenu

Covid-19 : adaptation des zones de port du masque en Corse du Sud

 

Réduction du périmètre concerné par l’obligation du port du masque dans le département à partir du samedi 28 novembre

 

Lors de son allocution, le Président de la République a annoncé que le ralentissement de la circulation du virus en France permettait de lancer une première phase d’allègement des mesures de confinement dès ce samedi. Ce calendrier d’allègement progressif des mesures se poursuivra, en fonction de l’évolution de la situation épidémique, et pourra s’échelonner jusqu’au 20 janvier. Il a également rappelé que cette réponse devrait être adaptée à chaque territoire en fonction de la situation locale.

En conséquence, le préfet de Corse du Sud a décidé d’adapter l’obligation du port du masque en vigueur dans le département, en concertation avec les maires des communes concernées. La logique est de réduire le périmètre concerné par le port du masque obligatoire du fait de la baisse des indicateurs épidémiques mais de maintenir cette obligation dans les zones à forte densité de population et qui seront très fréquentées pour les fêtes de fin d’année.

Cette décision s’appuie notamment sur l’amélioration de la situation sanitaire de la Corse du Sud, dont les taux d’incidence (42/100 000habitants) et de positivité (4,6%) enregistrés ces derniers jours se rapprochent de ceux constatés fin septembre, soit avant le passage en « état d’urgence sanitaire » du département.

Le maintien des limitations de déplacements, notamment dans les transports aériens et maritimes, permet également de limiter les flux de circulation et de limiter les risques de contamination.

Toutefois, la réouverture des commerces et l’affluence attendue à l’approche des fêtes de fin d’année conduisent à maintenir l’obligation du port du masque dans certains espaces publics de Corse du Sud caractérisés par une forte concentration de population, notamment les centres urbains et les zones à forte densité de commerces et de population.

Ainsi, le port du masque restera obligatoire après le 28 novembre, pour les personnes de 11 ans et plus :
-  sur l’ensemble du territoire des commune d’Ajaccio, Porto Vecchio (annexe 3), Sartène à l’exception des zones naturelles (plages comprises),
-  dans la zone de Baleone (plaine de Sarrola-Carcopino, cf. annexe 2),
-  Grosseto-Prugna sur le secteur de Porticcio (annexe 1).

Le port du masque est également maintenu partout où la fréquentaiton est importante et ne permet pas le respect des gestes barrières :
-  50m autour des écoles, collèges et lycées,
-  sur les marchés,
-  dans les espaces extérieurs ouverts au public (notamment parkings, zones d’attentes et de circulation) des centres commerciaux, des aéroports et des gares.

Les personnes en situation de handicap et les personnes exerçant une activité physique sont exclues du port du masque.

Responsabilité et solidarité : limiter la propagation du virus dépend de nous tous

L’amélioration constatée grâce aux efforts entrepris ne pourra être confortée qu’en continuant à appliquer scrupuleusement les gestes barrières, en respectant la distanciation physique et en continuant de porter le masque partout où cela est nécessaire. Les mesures seront réévaluées en fonction de la situation épidémique et de l’application des gestes barrières.

 
 

Documents associés :