Communiqués de presse

Contenu

Covid 19 - Fermeture des centres commerciaux non alimentaires de plus de 20000 m²

 

3 centres commerciaux concernés en Corse du Sud

 

Le Premier Ministre a annoncé la fermeture des centres commerciaux d’une surface supérieure à 20 000 m², qui génèrent des brassages de population importants et présentent ainsi un risque de circulation accrue du virus.

Le décret publié dimanche 31 janvier a précisé la règle de calcul de la surface commerciale utile qui doit notamment intégrer une série d’espaces tels que les ateliers de fabrication des grandes surfaces et les réserves.

Des échanges ont eu lieu en ce début de semaine avec les exploitants des principaux centres commerciaux pour déterminer la surface concernée. A la suite de cette analyse, il a été constaté que 3 centres dépassaient la surface limite de 20 000 m² en Corse du Sud :
-  Le centre commercial Atrium,
-  le centre commercial Grand Ajaccio Baleone,
-  le centre commercial Géant Ajaccio La Rocade.

En conséquence, il a été demandé aux exploitants de se mettre en conformité avec les préconisations du décret et ainsi de fermer dès le 3 février les magasins concernés.

Les commerces alimentaires des centres commerciaux restent ouverts, qu’il s’agisse des supermarchés ou des magasins alimentaires spécialisés.

Les commerces fermés n’auront pas la possibilité de faire de click&collect ou de retrait de commande. Seule la livraison de leurs produits restera possible.

Comme annoncé par le gouvernement, les commerçants concernés :
• bénéficieront du fonds de solidarité renforcé, avec un droit d’option entre la compensation de perte de chiffre d’affaires jusqu’à 10 000 € ou l’indemnisation de 20% du chiffre d’affaires plafonné à 200 000€ par mois. Pour les commerces en réseaux, particulièrement les grandes enseignes intégrées pour lesquelles les 200 000 € de compensation seraient insuffisants, le dispositif de couverture de 70% des charges fixes leur sera ouvert. Ces aides permettront aux commerçants de faire face à leur loyer et charges.
• seront éligibles à l’activité partielle sans reste à charge.
• bénéficieront enfin de l’exonération des cotisations patronales et de l’aide au paiement des cotisations salariales.

En outre, ils pourront faire usage de l’ensemble des autres dispositifs exceptionnels de financement qui restent à disposition des entreprises, en particuliers les prêts garantis par l’Etat.

Protocole sanitaire pour les magasins de vente et centres commerciaux-20210204-[https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/nouveau-protocole-sanitaire-pour-les-magasins-de-vente-et-centres]]