Communiqués de presse

Contenu

Covid 19 - Prolongation des mesures de lutte contre la propagation du virus en Corse du Sud

 

Compte-tenu de l’évolution de la situation sanitaire dans le département ces deux dernières semaines, certaines mesures « de freinage » en vigueur depuis le 5 août en Corse du Sud sont prolongées jusqu’au 20 octobre inclus.

 

Leur objectif reste d’encadrer les rassemblements où se côtoient les générations et les évènements festifs où les risques de contamination sont importants.

Pour mémoire, le « pass sanitaire » est obligatoire depuis le 9 août pour accéder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d’urgence).

Mesures de lutte contre la propagation du virus en vigueur dans tout le département de la Corse-du-Sud

Les bars et restaurants ferment au maximum à 1h du matin. Cette mesure s’applique également aux snacks et points de vente installés dans des camions aménagés, qui sont désormais soumis à l’obligation de contrôle du pass sanitaire. Les activités de vente à emporter et de livraison restent possibles au-delà de cet horaire.

Les « points chauds », boulangeries, pâtisseries… disposant de mobilier permettant la consommation sur place sont soumis à l’obligation de contrôle du pass sanitaire.

Les évènements dans les ERP rassemblant plus de 200 personnes (cérémonies, soirée dans un camping ou hôtel, baptêmes, mariages ou autres évènements familiaux, festifs, sportifs) et évènements festifs et dansants au sein des bars et restaurants se terminent eux aussi au maximum à 1h du matin et doivent faire l’objet d’une déclaration à la préfecture au moins 72h avant l’évènement (adresse de déclaration : pref-reglementation-securite@corse-du-sud.gouv.fr).

D’autres mesures concernent les évènements au sein des bars et restaurants :
-  la tenue d’un cahier de rappel est obligatoire ;
- l’avis du maire doit être recueilli par l’organisateur ;
-  le passe sanitaire s’applique pour les majeurs et les mineurs et le port du masque est obligatoire pour les mineurs de 12 ans ou plus lors des déplacements au sein de l’établissement.

Les rassemblements sur la voie publique sont encadrés :
-  les rassemblements avec diffusion de musique amplifiée (y compris grâce à des appareils individuels) de plus de 10 personnes dans les espaces naturels (plages notamment) et sur la voie publique sont interdits ;
-  les évènements communaux tels que les fêtes de village ou feux d’artifice de plus de 200 personnes doivent faire l’objet d’une autorisation préfectorale conditionnée au contrôle du passe sanitaire de tous les participants. Le port du masque y sera obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus ;
-  les processions religieuses ne peuvent se tenir qu’à la suite d’une déclaration auprès du représentant de l’Etat et sur présentation d’un protocole sanitaire spécifique ;
-  le port du masque est obligatoire sur les marchés et brocantes et doit être signalé de manière ostensible par les organisateurs sur le lieu de l’évènement ;
-  le port du masque est obligatoire pour les participants à des manifestations revendicatives pour les personnes de 12 ans ou plus.

Les festivals et concerts organisés sur le département doivent faire l’objet d’une déclaration en préfecture. Le passe sanitaire est obligatoire Le port du masque est également obligatoire, y compris pour les mineurs de 12 ans ou plus.

Le port du masque à l’extérieur reste obligatoire sur le territoire des communes de Porto-Vecchio et Bonifacio.
Cette obligation ne s’applique pas :
-  dans les espaces naturels des communes concernées, y compris sur les plages ;
-  aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation ;
-  aux personnes pratiquant une activité physique au titre de la course à pied ou du vélo.

 
 

Documents associés :