Communiqués de presse

Contenu

Dégradation de la situation sanitaire en Corse

 

L’évolution de l’épidémie de Covid-19 dans l’île est à ce jour particulièrement préoccupante.

 

L’évolution de l’épidémie de Covid-19 dans l’île est à ce jour particulièrement préoccupante. La situation de la Balagne devrait en effet conduire rapidement la Haute-Corse à être l’un des premiers départements de France métropolitaine à dépasser le seuil de 200 cas pour 100 000 habitants.

Le taux d’incidence en Balagne atteint 1 066 / 100 000 habitants et le taux de positivité est de 10,1%. L’explosion des cas positifs en Balagne a été constatée en moins d’une semaine et se poursuit encore aujourd’hui (70 résultats positifs au covid-19 ont été comptabilisés ce matin suite aux tests réalisés hier).

Cette croissance rapide de l’épidémie en Balagne est due quasi exclusivement au variant dit Delta et impacte les autres régions (notamment le pays bastiais). Elle laisse désormais craindre une diffusion rapide du virus sur le reste de l’île.

Ce regain épidémique met en péril la santé publique, le système hospitalier et risque d’impacter fortement l’économie de l’ensemble de l’île alors que nous sommes au début de la saison touristique.

Des mesures ont été annoncées sans délai en début de semaine et pourraient être renforcées dans les prochains jours en raison de cette forte dégradation épidémique.

Il est plus que jamais nécessaire d’appliquer strictement les règles de freinage en vigueur et notamment le port du masque là où il est obligatoire mais aussi l’application stricte du passe sanitaire dans les établissements qui y sont soumis.

À ce sujet, des cas de fraude ont été signalés dans certains établissements de nuit, rendus possibles notamment par des contrôles inexistants ou insuffisants (pas de vérification d’identité lors du contrôle du passe sanitaire). Ces comportements et dérives sont particulièrement dangereux et irresponsables dans le contexte actuel de diffusion amplifiée par le variant Delta. Ils le sont d’autant plus que les établissements de nuit sont des lieux de diffusion large du virus si le passe sanitaire n’est pas strictement appliqué.

Les contrôles des services de police et de Gendarmerie seront en conséquence renforcés dans les établissements et lors des évènements pour lesquels le passe sanitaire s’applique déjà.

Face à cette situation, les autorités appellent l’ensemble de nos concitoyens à la vigilance et à l’application stricte des règles afin d’endiguer au mieux la vague épidémique qui s’annonce.