Communiqués de presse

Contenu

Dégradation de la situation sanitaire en Corse du Sud

 

Les autorités appellent à la vigilance et à la responsabilité par le strict respect des règles de freinage et des gestes barrières

 

La situation sanitaire de la Corse du Sud continue à se dégrader de façon préoccupante, les taux d’incidence - 616/100 000 habitants contre 252 il y a deux semaines - et de positivité augmentant significativement au cours des derniers jours.

Les taux d’incidence les plus élevés sont toujours observés chez les 15-19 ans (2 547 pour 100 000 habitants) et les 20-39 ans (1 232 pour 100 000 habitants).

Aussi, une très forte augmentation d’admissions est constatée dans les services d’hospitalisations conventionnelles et de réanimation des centres hospitaliers de Bastia et d’Ajaccio.

En effet, malgré l’ouverture de nouvelles capacités d’hospitalisation, les taux d’occupation dépassent à ce jour les 80 % dans tous les services dédiés au Covid dans les deux établissements, et atteint même 100 % pour la réanimation du CHB.

Cette saturation implique de nouvelles évacuations sanitaires sur le continent.

L’ARS de Corse précise que les hospitalisations concernent de plus en plus de patients jeunes développant des formes graves.

Il est impératif d’agir en respectant scrupuleusement les mesures barrières.

Un net relâchement des comportements est observé dans l’application des gestes barrières, et notamment le port du masque dans les établissements et les zones où il est obligatoire. Pour rappel, le port du masque est obligatoire en extérieur, à l’exception des zones naturelles et des plages, sur les zones de Ajaccio, Porticcio (Grosseto-Prugna), Baleone (Sarrola-Carcopino), Propriano, Sartène, Porto-Vecchio et Bonifacio, et toutes les places publiques des communes du département (comprenant les places principales des villages).

Face à cette situation, les autorités appellent l’ensemble de nos concitoyens à la vigilance et à la responsabilité par le strict respect des règles de freinage en vigueur, mais aussi dans l’application du port du masque dans les lieux qui y sont soumis afin d’endiguer au mieux la propagation du virus.

Des contrôles seront réalisés par les forces de l’ordre, en uniforme et en civil, pour veiller au respect de ces mesures.

Des sanctions, pouvant aller jusqu’à la fermeture immédiate, seront prises à l’encontre des établissements ne respectant pas les règles en vigueur.