Consultations publiques

Contenu

Déplacement de Patella ferruginea digue est du port de Propriano

 

La demande a été déposée, auprès de la DREAL de Corse, par le Conseil Général de Corse-du-Sud. Elle concerne 7 individus de Patella ferruginea.

Justification de la demande de dérogation

Le port de commerce de Propriano et son bassin sont protégés par deux ouvrages dont la digue Est constituée d’un mur de garde et de blocs maçonnés posés sur le fond naturel. En 2010, suite à un relevé topographique, le Conseil Général de Corse-du-Sud a constaté que des affaissements avaient eu lieu (linéaire de 133 mètres environ). En raison d’un risque d’ouverture de la protection du corps de la digue et donc de la digue elle-même, l’ouvrage en l’état actuel ne garantit plus une bonne protection des terre-pleins et nécessite des travaux de reprise partielle.
Réalisés par la mise en place de nouveaux enrochements, les travaux de rechargement ont ainsi pour objectif de sécuriser la digue en rétablissant ainsi sa fonctionnalité contre les submersions marines.

Ces travaux se situent dans un secteur où une population de 7 individus de Patella ferruginea est présente. Ces spécimens devront donc être déplacés avant le début des travaux afin de pouvoir être préservés.

Modalités et localisation des captures et déplacement

Lors des investigations du bureau d’étude SAFEGE, 7 spécimens de Patella ferruginea ont été observés sur le linéaire de digue concerné par le projet de confortement et trois autres sur les roches naturelles et enrochements à proximité mais non concernés par les travaux.
L’ensemble des patelles est positionné sur la face des roches orientées vers la mer. Ces roches sont issues de carrière et présentent un aspect peu rugueux favorisant la fixation de cette espèce.
La taille des individus varie de 4 à 6 centimètres.
La méthodologie proposée par le porteur de projet pour le déplacement et la réimplantation de ces patelles est la suivante :
concernant le prélèvement : celui-ci sera effectué par des biologistes confirmés et ayant les connaissances nécessaires en la matière. La récolte des individus se fera de préférence manuellement lors de la phase de nourrissage (i.e phase motrice) ou à l’aide d’une spatule huilée. La hauteur de la position des individus par rapport au niveau moyen de la mer sera mesurée afin de les fixer au même niveau sur le site d’accueil
concernant le transport : celui-ci devra se faire de préférence au moyen d’une glacière (température identique à celle du site de prélèvement, individus posés sur un tissu d’imbibé d’eau de mer) ou à défaut, le lieu de réimplantation étant très proche, directement par transport manuel
concernant la réimplantation : dans la mesure du possible, le prélèvement et la réimplantation sur le site d’accueil sera individualisé afin de diminuer au maximum le temps de déplacement ; et sous des conditions de mer calme. La réimplantation se fera sur un substrat rocheux analogue au site de prélèvement et situé à faible distance, là où ont été découverts les 3 individus non concernés par le déplacement. Deux cages de protection (enfermant chacune 3-4 individus) seront mises en place sur une période de 5 à 7 jours
Concernant le suivi de la population déplacée : les mêmes biologistes ayant effectué le déplacement procéderont à un suivi le jour de la réimplantation pour vérifier la bonne fixation des spécimens ; à j+7 jours avec éventuel retrait des cages, à j+30 jours et à j+6 mois afin d’évaluer le taux de mortalité dû au transfert.

Synthèse et avis
La nécessité de réaliser ces travaux de reprise partielle de la digue Est du port de commerce de Propriano est avérée et le protocole proposé respectueux de l’espèce.
Pour leur préservation, les 7 individus de Patella ferruginea doivent donc être déplacés, et le protocole présenté correspond à une procédure qui avait fait l’objet d’une validation par le CSRPN de Corse le 8 juillet 2009 lors de l’examen du dossier concernant le déplacement de patelles pour la réalisation de travaux sur le quai sud du port de commerce de Bastia.
Par ailleurs, le président du CSRPN se dit favorable à ce prélèvement et à cette réimplantation, car la qualité du substrat actuel (blocs grossiers, offrant peu de surfaces lisses) est très peu favorable à l’installation d’une véritable colonie de Patelles géantes.
De ce fait il est donc préconisé pour l’installation des nouveaux blocs qui viendront renforcer la digue Est du port de Propriano, que ceux-ci présentent des surfaces les plus lisses possibles, au niveau médiolittoral (entre 0,5 m de profondeur et 0,5 m au-dessus du niveau moyen de la mer), afin de permettre l’installation aisée de larves de Patelles géantes et leur grossissement, et pouvoir ainsi constituer une véritable colonie.
Concernant le déplacement des 7 individus, le président du CSRPN propose par ailleurs que ceux-ci soient transférés à la plate-forme de recherche STELLA MARE, en Haute-Corse, qui souhaite effectuer des recherches sur Patella ferruginea et a déposé un dossier auprès de la DREAL en ce sens.
La consultation est ouverte du jeudi 6 février 2014 au jeudi 20 février 2014 inclus
Les avis doivent être envoyés avec vos nom, prénom et coordonnées :
par voie électronique à l’adresse suivante : consultationpublicSBEP@developpement-durable.gouv.fr
par voie postale à l’adresse suivante : D.R.E.A.L. de Corse, S.B.E.P. Consultation du Public, 19 cours Napoléon CS 10 006 20704 AJACCIO Cedex 9.

Les avis devront être réceptionnés avant la date de clôture.

Document mis en consultation PROP_Patelles___CERFA_13606_1 (format pdf - 3.6 Mo - 06/02/2014)
Demande de dérogation présenté par le Conseil Général de Corse-du-Sud.