Discours

Contenu

Journée nationale de la Résistance

 

A l’issue de la remise des prix du CNRD aux élèves lauréats, Christophe Mirmand, préfet de la Corse du Sud, a présidé à Ajaccio mardi 27 mai les cérémonies célébrant le 71ème anniversaire de la création du Conseil national de la résistance.

 

La loi n° 2013-642 du 19 juillet 2013 a instauré le 27 mai, date anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance, comme Journée nationale de la Résistance.

Réuni pour la première fois à Paris le 27 mai 1943 sous la présidence de Jean Moulin, émissaire du général de Gaulle, le Conseil national de la Résistance rassemblait – en France occupée – des délégués de mouvements de la Résistance, de partis politiques et de syndicats.

A Ajaccio, la première cérémonie commémorant cet événement s’est déroulée mardi 27 mai 2014 devant le monument aux morts de la place de Gaulle, en présence des autorités civiles, militaires, des associations d’anciens combattants et des lauréats du concours national de la résistance et de la déportation.

Organisé par les services de l’Education nationale et de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, le concours national de la Résistance et de la déportation a été créé en 1961 à la demande de la Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance.

Ouvert aux classes de 3ème et à toutes les classes des lycées, il a pour objectif de perpétuer chez les jeunes la mémoire de la Résistance et de la déportation afin de leur permettre de s’en inspirer et d’en tirer des leçons civiques au quotidien.

Pour l’année 2013-2014, le thème retenu était : « La libération du territoire et le retour à la République ».

Les 6 lauréates du CNRD 2013/2014 ont été reçues avec leurs familles, professeurs et chefs d’établissements, à l’occasion d’une remise des prix solennelle dans les salons de la préfecture.

1er prix individuel collège, prix de l’ONAC et prix de l’œuvre Nationale du Bleuet de France :
Cécilia OLIVESI, (collège du Taravo), prix remis par MM Christophe MIRMAND, préfet de Corse, Guy MONCHAUD, directeur académique des services de l’Education Nationale de Corse du Sud et Jacques VERGELLATI, directeur de l’Office national des Anciens Combattants de la Corse du Sud.

1er prix collectif lycée :
-  Marine GEDEON (lycée Fesch d’Ajaccio), prix remis par M. Laurent MARCANGELI député-maire d’Ajaccio, accompagné de M. Jean-Jacques BOIJENTIN, déporté à Buckenwald et Mathausen.
-  Marie Charlotte CVETKOVIC (lycée Fesch d’Ajaccio), prix remis par M. François DE PERETTI représentant de M. Paul GIACOBBI, président du Conseil exécutif de Corse, accompagné de Mme Isabelle GAGGINI, fille de Geneviève de GAULLE-ANTHONIOZ.

1er prix individuel lycée :
Olivia DELEANI (Lycée de Sartène), prix remis par Mme Nathalie RUGGERI, représentant M. Camille de Rocca-Serra, député de la Corse du Sud, accompagnée de M. Jean Baptiste CANONICI, déporté et évadé du camp de représailles de Rawa Ruska.

2ème prix individuel lycée :
Justine MARINO (collège de Sartène), prix remis par M. François COLONNA représentant M. Jean-Jacques PANUNZI, président du Conseil Général de la Corse du Sud, accompagné de M. Joseph SANTINI résistant, président de la commission « Mémoire »

2ème prix individuel collège :
Gisèle COPPIN (collège du Taravo), prix remis par M. Dominique FARELLACI représentant de M. Dominique BUCCHINI, président de l’Assemblée de Corse, accompagné de Mme Jacqueline ARII-WROBLEWSKI, résistante, présidente de l’ANACR de la Corse du Sud.

Les 4 lauréates des premiers prix effectueront de plus un voyage culturel et mémoriel à Paris, financé par la Collectivité Territoriale de Corse et l’ONAC.

Allocution de Christophe Mirmand, préfet de Corse du Sud (format pdf - 87.5 ko - 11/06/2014)