Campagnes sécurité routière

Contenu

La conduite accompagnée désormais accessible dès l’âge de 15 ans

 

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a présenté avant l’été une refonte de l’examen du permis de conduire pour réduire les délais de passage de l’épreuve pratique, et le coût induit pour les jeunes et leurs familles.

 

Dans le cadre de cette réforme, l’apprentissage anticipé de la conduite est accessible dès 15 ans à partir du 1er novembre 2014 contre 16 ans auparavant. Les jeunes conducteurs seront ainsi mieux formés, et la sécurité en sera renforcée : grâce à l’apprentissage anticipé de la conduite, l’accidentologie est diminuée de 27 % la première année du permis pour les 18-19 ans, et de 25 % pour les 20-21 ans. Plus d’expérience au volant, c’est également un meilleur taux de réussite au permis de conduire : 73,9 % de succès, contre 55,2 % par la voie traditionnelle.

Avancer d’un an l’accès à la conduite accompagnée offre aux candidats et à leur (ou leurs) accompagnateur(s) davantage de temps pour organiser les séquences d’apprentissage de la conduite et réaliser les 3 000 kilomètres à parcourir. Les jeunes conducteurs seront ainsi mieux formés, et la sécurité en sera renforcée : grâce à l’apprentissage anticipé de la conduite, l’accidentologie est diminuée de 27% la première année du permis pour les 18-19 ans, et de 25% pour les 20-21 ans.

Plus d’expérience au volant, c’est également un meilleur taux de réussite au permis de conduire : 73,9 % de succès, contre 55,2 % par la voie traditionnelle. En 2013, près de 190 000 jeunes ont obtenu leur permis de conduire (catégorie B) grâce à l’apprentissage anticipé de la conduite.

http://www.securite-routiere.gouv.f...

 
 

Documents associés :