Contenu

Lutte contre le Covid-19 - la vigilance est plus que jamais de rigueur

 

Face au relâchement parfois constaté dans le respect des gestes barrières, la préfecture de Corse du Sud a été amenée à prendre des mesures complémentaires

 

A la veille des festivités du 15 août, et alors que la fréquentation de la Corse est orientée positivement depuis plusieurs semaine et a permis la reprise attendue des activités touristiques économiques essentielles, la préfecture souhaite attirer l’attention de toutes les personnes présentes sur l’île, résidents ou touristes, sur la nécessité de maintenir la plus grande vigilance dans le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières.

Rappelons à ce titre les fondamentaux symbolisés par les moyens mnémotechniques des 3 M et de la règle ABCD de port du masque : se tenir au moins à un Mètre des autres, se laver régulièrement les Mains au savon ou au gel hydro alcoolique, porter le Masque autant que possible. Le port du masque doit être la règle quand on est une personne A risque, lorsque l’on se trouve dans un lieu Bondé ou dans un endroit Clos ou lorsque la Distance minimale d’un mètre n’est pas possible.

Or, ce rappel est rendu nécessaire car les services de l’Etat comme les professionnels de santé observent un certain relâchement dans la vigilance et l’attention que chacun doit avoir pour se protéger lui-même de la contamination mais plus encore pour protéger les autres.

Beaucoup de personnes, notamment de vacanciers, en particuliers des personnes jeunes et peu ou pas symptomatiques, ne mesurent pas le risque potentiel de contamination de leurs proches, familiers ou collègues de travail, dont certains seront nécessairement des personnes âgées ou fragiles.

En accord avec les maires concernés, la préfecture a été amenée à prendre un certain nombre d’arrêtés obligeant au port du masque dans certains lieux publics ouverts, marchés, rues, de certains communes, marqués par des rassemblements importants de personnes dans des lieux exiguës rendant impossible le maintien de la distanciation sociale. Ces arrêtés vous protègent et nous protègent collectivement. Ils doivent être strictement respectés et les forces de l’ordre, passée la période nécessaire de pédagogie seront amenées à verbaliser (135€ s’agissant d’un arrêté préfectoral).

De même, l’activité des bars est strictement réglementée pour permettre une activité la plus proche possible de la normale et garantir la santé des personnels et des clients. Il en est de même des rassemblements de plus de 10 personnes dans un lieu ouvert au public, qui doivent être déclarés au moins 72h à l’avance à la préfecture, le demandeur devant préciser dans sa demande les mesures qu’il prend pour garantir le respect des dispositions prévues aux article 3 (pour les rassemblements) ou 40 (pour les bars et établissements recevant du public) du décret du 10 juillet 2020.

Ce n’est qu’au vu de ces éléments, s’ils sont de nature à garantir la santé des personnes présentes, que la manifestation de plus de 10 personnes est autorisée par le préfet.

Or, si l’immense majorité des communes, des associations et des professionnels se conforme à ces disposition et fait preuve d’un très grand sérieux dans la préparation et le déroulement de ces manifestations ou soirées, force est de constater que certains bars de nuit et établissements ne respectent pas voire ignorent délibérément la réglementation. Plusieurs soirées se sont tenues sans aucun respect des mesures qui doivent être prises et sur lesquelles s’étaient engagés les organisateurs. Devant le risque sanitaire que font courir ces établissements à la population, un certain nombre d’interdictions de rassemblements ainsi que des fermetures temporaires d’établissements ont été prises et vont continuer d’être prises dans les jours à venir.

Ces mesures sont nécessaires pour protéger nos concitoyens, protéger également l’activité de ceux qui respectent les règles et protéger enfin le déroulement de la saison touristique.

Mais au-delà des tenanciers et professionnels de la fête et du tourisme qui se doivent d’être responsables et loyaux avec les autorités qui autorisent leurs manifestation, c’est à chacun d’entre nous d’être responsable et de ne pas participer à des rassemblements sans se comporter de manière à protéger les autres et soi-même.

Le respect des gestes barrière reste la meilleure des protections, pour soi comme pour son entourage. Leur application est de la responsabilité de tous :

-  se laver les mains très régulièrement (avec de l’eau et du savon, ou du gel hydro-alcoolique)
-  rester toujours à plus d’un mètre les uns des autres
-  porter un masque dès que la distance d’au moins un mètre ne peut pas être respectée (ex : dans les lieux publics, les commerces...) et en particulier dans les lieux clos
-  tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
-  utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
-  saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
-  éviter de se toucher le visage en particulier le nez et la bouche

Le non-respect de l’obligation du port du masque constitue une infraction susceptible d’être punie d’une contravention de 4ème classe de 135 euros.