Communiqués

Contenu

Maintien des restrictions de l’usage de l’eau dans certaines communes de Corse du Sud

 

Face au risque de pénurie d’eau identifié pour la fin de saison 2016 sur les secteurs alimentés par les barrages de Figari et de l’Ospédale, un arrêté préfectoral règlemente, depuis la mi-juin, l’usage de l’eau dans certaines communes de Corse du Sud.

 

Lors d’une nouvelle réunion du comité de suivi de la sécheresse, organisée mercredi 6 juillet en préfecture, les prévisions annoncées depuis le début de l’année ont été confirmées.

En conséquence, les mesures définies par l’arrêté préfectoral sont maintenues sur les communes de Bonifacio, Figari, Lecci, Pianottoli-Caldarello, Porto-Vecchio, San Gavino di Carbini, Sotta, Zonza (Sainte-Lucie de Porto Vecchio uniquement), Monaccia d’Aullène (à l’exception du hameau de Gianucciu).

Restriction des usages de l’eau

Sont interdits à toute heure :

le lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau, hors véhicules professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques, préparation de véhicules et à l’occasion de réparation de véhicules ;
- le remplissage des piscines privées existantes à usage familial après vidange, ainsi que les remplissages nocturnes de complément ;
- le lavage des bateaux, hors bateaux professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques ;
- l’arrosage par aspersion des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément ;
- le lavage ou l’arrosage des terrasses et voies de circulation privées ;
l’irrigation des prairies naturelles.

Sont interdits entre 9h et 19h :

- l’arrosage par dispositif de type « goutte à goutte » des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément ;
- l’arrosage des jardins potagers ;
- l’arrosage des terrains de sport, terrains de golfs ;
- le lavage des voies de circulation publiques ;
- l’irrigation des cultures fourragères et plus généralement des cultures nécessitant des apports en eau par aspersion.
- les arrosages gravitaires, uniquement par bandes, des prairies permanentes ou temporaires.

Limitation des prélèvements dans les cours d’eau

Sont interdits à toute heure :

- les prélèvements d’eau dans les cours d’eau à des fins non prioritaires, quel que soit le mode de prélèvement (pompage, captage gravitaire…).
On entend par usage prioritaire de l’eau : l’alimentation en eau potable, l’alimentation des piscicultures et l’abreuvement du bétail.

Ces dispositions sont valables jusqu’au 1er octobre 2016. Elles pourront être réévaluées en fonction de l’évolution de la situation.

Des contrôles seront effectués et des sanctions pourront être prises en cas de non-respect des prescriptions de l’arrêté.

Il est demandé à chacun de faire preuve de civisme afin de préserver la ressource en eau.

Des réflexes simples pour éviter le gaspillage :

Dans la maison
• bien fermer les robinets : un robinet qui goutte peut laisser couler jusqu’à 100 litres d’eau par jour,
• préférer une douche "raisonnable" au bain : 150 à 200 litres d’eau pour un bain contre 60 litres pour une douche de 5 minutes,
• ne pas laisser couler l’eau inutilement pendant le lavage de la vaisselle, le brossage des dents, le rasage,
• faire tourner le lave-linge et le lave-vaisselle seulement lorsqu’ils sont pleins.

Dans le jardin
• récupérer l’eau de pluie ou l’eau de lavage des légumes pour arroser les jardinières ou le jardin,
• pailler les sols.