Actions locales

Contenu

Obligation de disposer d’un moyen de dépistage de l’imprégnation alcoolique dans le véhicule

 

Mercredi 27 juin 2012

 

La préfecture de la Corse-du-Sud a organisé une distribution d’éthylotests à usage unique à Ajaccio afin de rappeler aux usagers l’obligation de disposer d’un moyen de dépistage de l’imprégnation alcoolique dans leur véhicule à partir du 1er juillet 2012.
La sanction (11€) entrera en vigueur à partir du 1er novembre 2012.

Crédit photo Marilyne Santi

Ce mercredi après-midi, policiers et gendarmes étaient mobilisés pour que l’auto-contrôle de l’alcoolémie devienne un réflexe.
Cette mesure concerne les automobilistes, les conducteurs de quadricycles lourds (+ de 50 cm³), les conducteurs de poids lourds et les motocyclistes. Seuls les cyclomotoristes (2 ou 3 roues ne dépassant pas 50 cm³) et les conducteurs d’un véhicule déjà équipé d’un éthylotest anti-démarrage (notamment les conducteurs de transport de passagers) sont dispensés de cette obligation.

png - 790.2 ko
Crédit photo Marilyne Santi
Frédérique Camilleri, directrice de cabinet du préfet de Corse, chef de projet sécurité routière de la Corse du Sud

Quelques chiffres en Corse du Sud :
2011 : 6 accidents mortels ont pour facteur principal l’alcool, 5 ont eu lieu entre 23h et 7h du matin.

Répartition des conducteurs impliqués dans un accident mortel ayant pour cause principale l’alcool en 2011 :
20/30 ans : 3
40/50 ans : 2
60 ans et + : 1

Les différents types d’éthylotests

L’éthylotest chimique
C’est un appareil de mesure de l’alcoolémie à usage unique. Il est constitué d’une poche en plastique dans laquelle l’utilisateur souffle, et d’un tube contenant un réactif jaune qui vire au vert en présence d’alcool. Certains éthylotests chimiques ne comportent qu’un tube contenant le réactif. Il indique si l’utilisateur est en-dessous ou au-dessus de 0,5 g/l de sang (soit 0,25 mg/l d’air expiré).

L’éthylotest électronique
Ce dispositif est muni d’un embout individuel jetable dans lequel l’utilisateur souffle. La mesure de l’alcoolémie est exprimée sur un écran en milligramme d’alcool par litre d’air expiré.
L’appareil permet la réalisation de plusieurs tests à 10 minutes d’intervalle pour s’assurer que l’alcoolémie de l’utilisateur est bien inférieure à 0,25 mg/l d’air expiré. Les mesures successives relevées permettent également de constater si l’utilisateur est en phase d’élimination d’alcool ou non (baisse d’alcoolémie constatée sur l’appareil).
Plusieurs personnes peuvent utiliser le même appareil, à condition de disposer de plusieurs embouts jetables, chacun propre à son utilisateur.
Pour disposer de mesures fiables, les éthylotests électroniques doivent être révisés une fois par an ou toutes les 300 à 500 mesures.

Attention, le taux d’alcool dans le sang continue de monter pendant 15 à 30 minutes après le dernier verre si l’on est à jeun, et pendant 30 à 60 minutes si l’on a mangé.
En présence de la directrice de cabinet, cette opération a pour objectif de rappeler

png - 537.5 ko
Crédit photo Marilyne Santi
 
 

Documents associés :