Plans de protection des populations

Contenu

Plan canicule 2018

 

L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications par dépassement des capacités de régulation thermique du corps humain.

Le ministère chargé la santé, en collaboration avec tous les organismes de santé nationaux et locaux, a élaboré un dispositif d’actions locales et nationales à mettre en œuvre par les pouvoirs publics afin de prévenir et réduire les conséquences sanitaires d’une canicule.

Le Plan National Canicule 2018 a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre au niveau local pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d’adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations spécifiques.

Il comporte quatre niveaux :

Niveau 1 - Veille saisonnière, activé du 1er juin au 15 septembre, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son déclenchement anticipé ou son maintien ;
Niveau 2 - Avertissement chaleur ;
Niveau 3 - Alerte canicule ;
Niveau 4 - Mobilisation maximale

Le plan national est décliné au niveau local sous la forme d’un plan départemental de gestion d’une canicule (PDGC), articulé avec le dispositif départemental d’Organisation de la Réponse de Sécurité Civile (ORSEC).

Téléchargez le plan canicule 2018 2a (format pdf - 1.9 Mo - 04/07/2018)

Lors des chaleurs de l’été, veillez à :

- limiter les conséquences de fortes chaleurs en équipant votre habitation de volets extérieurs, de rideaux ou de stores permettant d’occulter les fenêtres, et d’un réfrigérateur est en bon état de fonctionnement

- disposer d’un ventilateur, voire d’un climatiseur

- identifier les lieux climatisés proches de votre domicile tels que les grandes surfaces, les cinémas, certains lieux publics

- ce que les personnes âgées, les personnes fragiles ou isolées de votre famille, de votre entourage ou de votre voisinage puissent être suivies, accompagnées et aidées dans leur vie quotidienne en cas de forte chaleur

- consulter votre médecin traitant afin qu’il vous donne les conseils nécessaires ou adapte éventuellement votre traitement si vous souffrez d’une maladie chronique et/ou suivez un traitement médicamenteux,

Dans tous les cas, de fortes chaleurs sont annoncées et que vous vous interrogez sur votre santé ou celle d’une personne de votre entourage, consultez votre médecin traitant ou votre pharmacien qui pourra vous donner tout conseil utile.