Actions locales

Contenu

Plan départemental de contrôles routiers

 

Jeudi 23 février 2012

 

En 2011, la majorité des accidents mortels a eu pour cause un comportement imprudent ou dangereux des usagers. Les excès de vitesse, la conduite sous l’emprise de l’alcool ou des stupéfiants, certains comportements dangereux sont trop souvent la cause de pertes de vies humaines. Une minorité d’automobilistes et certaines catégories d’usagers, pourtant vulnérables, continuent à transgresser la règle.

Le plan départemental de contrôles routiers a pour objet, sur la base d’une analyse des caractéristiques locales de l’accidentologie, de définir les objectifs opérationnels de l’activité de contrôles routiers pour l’année, afin d’assurer une action coordonnée des forces de sécurité autour de priorités conjointement arrêtées par le préfet et le procureur de la République.

En ce sens, pour 2012, cinq axes ont été définis comme prioritaires :
1. Les deux roues
2. La vitesse
3. L’alcool et les stupéfiants
4. Les conduites accidentogènes
5. Le port des équipements de sécurité

En présence de Frédérique Camilleri, directrice de cabinet, chef de projet sécurité routière, le contrôle d’aujourd’hui présentait un des dispositifs utilisé dans la lutte contre l’insécurité routière : les véhicules banalisés.

Les comportements dangereux restent une des causes principales d’accidents dans le département.