Communiqués

Contenu

Point sur la gestion des feux de forêts en Corse après l’incendie d’Olmeta-di-Tuda et Biguglia

 

A la demande des préfets de Corse et de Haute-Corse, seuls responsables opérationnels de la sécurité civile dans l’île, 2 Trackers supplémentaires vont être positionnés sur la base de Solenzara demain.

Ces nouveaux moyens aériens viennent s’ajouter aux 2 Canadairs et 2 Trackers déjà présents dans l’île depuis l’ouverture de la saison feux de forêt le 15 juin dernier, soit 2 semaines avant la date habituelle.

Ces renforts interviennent après décision du ministre de l’intérieur. Ils traduisent l’adaptation continue du dispositif national de sécurité civile en fonction de l’évolution de la menace feux de forêt sur l’ensemble du territoire.

Engagés sur le feu déclaré à Olmeta-di-Tuda, les moyens aériens présents en Corse ont été particulièrement efficaces ces derniers jours. Par exemple, le 25 juillet, les 2 Trackers ont permis de circonscrire rapidement le feu qui s’était déclaré à Propriano.

Symbole de la solidarité nationale avec les départements méditerranéens, les moyens engagés par l’Etat concernent également les pompiers au sol. A Olmeta-di-Tuda et Biguglia, 145 militaires de la sécurité civile (FORMISC), 15 militaires du 2ème REP et 65 pompiers de la Drôme en colonne de renfort sont venus prêter main forte à leurs 177 camarades pompiers de Haute-Corse et de Corse-du-Sud.

Dans un contexte marqué par la concomitance de grands incendies en Haute-Corse, dans les Alpes-Maritimes et dans le Var notamment, l’Etat a pris ses responsabilités et mobilisé le plus efficacement possible tous les moyens de lutte.