Communiqués

Contenu

Sécheresse - Maintien des mesures de restrictions d’usage de l’eau

 

Malgré les pluies récentes qui permettent d’éloigner le risque de pénurie, les arrêtés préfectoraux de restrictions d’usage de l’eau sont maintenus en Corse du Sud.

 

Réunion du comité de suivi de la sécheresse du 19 septembre

Malgré les pluies récentes qui permettent d’éloigner le risque de pénurie, le comité sécheresse a décidé de maintenir les arrêtés préfectoraux de restrictions d’usage de l’eau en Corse du Sud.

Ils seront réévalués le cas échéant lors du prochain comité sécheresse en fonction de l’impact des dernières précipitations.

détail des mesures de restriction en grand format (nouvelle fenêtre)
détail des mesures de restriction

Réunion du 22 août

Une nouvelle réunion du comité de suivi de la sécheresse de Corse-du-Sud s’est déroulée mardi 22 août en préfecture, afin de suivre l’évolution de la situation et l’impact des mesures de restrictions mises en œuvre.

Compte tenu de l’état de sécheresse avancée et de l’absence de précipitations significatives dans les prochains jours, les membres du comité du suivi de la sécheresse ont approuvé à l’unanimité le maintien des mesures de restrictions des usages de l’eau non essentiels.

L’ensemble du département est concerné par ces mesures depuis le 9 juin (annexe 1). Ces mesures ont été renforcées dans les communes où la situation est la plus préoccupante lors du comité sécheresse du 8 août (annexe 2).

Pour éviter une baisse trop importante des stocks d’eau et d’éventuelles mesures de restrictions plus drastiques encore dans les prochaines semaines, il est impératif que chacun fasse preuve de civisme et respecte les restrictions imposées par les deux arrêtés préfectoraux.

Depuis l’instauration des mesures de restriction, des campagnes de communication ont été lancées afin de diffuser l’information tant auprès de la population permanente que des estivants. Des contrôles renforcés associant la gendarmerie et la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) continueront d’être organisés dans les prochains jours.

Les personnes qui ne respectent pas l’arrêté préfectoral feront l’objet d’une verbalisation. Elles encourent une amende d’un montant maximum de 1 500 € et de 3 000 € en cas de récidive

 
 

Documents associés :