Actions locales

Contenu

Sécurité routière - Opération de prévention 2 roues

 

Samedi 25 avril 2015, une opération de prévention de grande envergure, ayant pour objectif le contrôle des deux roues motorisés, s’est déroulée dans l’ensemble du département de la Corse-du-Sud.

 

Conduite sous l’égide de la préfecture de la Corse-du-Sud en présence de Mr David MYARD, directeur de cabinet du Préfet, et du Général Thierry CAYET, commandant la région de Gendarmerie de Corse, il s’agissait de vérifier la conformité des motos (ou cyclomoteurs) avec la réglementation en vigueur et la validité des documents permettant la conduite et la mise en circulation de ce type d’engins.

jpg - 462.4 ko

Près de 400 motards ont été contrôlés au cours de cette action programmée à l’amorce des vacances de Pâques, des ponts du mois de mai et plus généralement des beaux jours…

Si la plupart des contrôles se sont bien déroulés, 21 infractions ont été relevées dont une conduite malgré suspension du permis de conduire, un défaut de permis de conduire, une alcoolémie contraventionnelle (0,35 mg/l), 3 conduites sans port du casque et 3 pneumatiques lisses.

Depuis le début de l’année 2015, les deux roues motorisés sont particulièrement présents dans l’accidentologie, en particulier depuis le mois d’avril où les quatre derniers accidents corporels constatés en zone gendarmerie impliquaient trois motocyclettes et un cyclomoteur. Les trois accidents motos, où les pilotes étaient seuls en cause, sont le résultat d’une vitesse excessive ou inadaptée.
Autre facteur préoccupant, la responsabilité de ce type d’usagers vulnérables est engagée dans 100 % des accidents où ils apparaissent depuis le début de l’année.

Ce type d’action d’ampleur départementale, s’ajoutant aux différents contrôles menés à l’initiative des unités du groupement de gendarmerie départementale de la Corse-du-Sud, sera reconduit régulièrement pour influer de manière positive sur les comportements et contribuer à préserver cette population d’usagers vulnérables particulièrement exposée et présente dans 36 % des accidents corporels.