Mis à jour le 29/06/2017

Contenu

Sécurité routière

La politique nationale de sécurité routière est élaborée sous l’autorité du Premier Ministre. Au niveau départemental, le Préfet a en charge la politique locale de sécurité routière.

La politique nationale de sécurité routière est élaborée sous l’autorité du Premier Ministre, au cours des réunions annuelles du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR).

Au niveau départemental, c’est le Préfet qui a en charge la politique locale de sécurité routière. Entouré d’un Chef de Projet et de la cellule sécurité routière de la Préfecture de Corse du Sud il :
- pilote les actions locales,
- anime le réseau des Intervenants Départementaux de Sécurité Routière (IDSR) qui mènent les actions de prévention,
- définit la politique de contrôles et sanctions en collaboration avec le Procureur de la République,
- prépare et suit les différents réunions et comité relatifs à la sécurité routière.

Il a également pour mission de mobiliser les partenaires départementaux :
- Services de l’Etat
- Procureur de la République
- Elus locaux
- Associations
- Entreprises

L’action locale se décline sous la forme d’un Document Général d’Orientation (DGO) et d’un Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière (PDASR).

Le DGO est le document de référence de la politique locale de sécurité routière. Elaboré pour cinq ans (2013/2017), il fixe les enjeux et les orientations générale du département. En Corse du Sud, six enjeux ont été identifiés pour faire reculer l’insécurité routière.

1. Les jeunes
2. Les usagers vulnérables
3. L’alcool
4. La vitesse
5. Les déplacements liés au travail
6. Les infrastructures

Le PDASR est un plan annuel qui a pour but de recenser les actions de sécurité routière portant sur les orientations retenues, de les coordonner et d’aider à leur réalisation par la mise à disposition d’Intervenants Départementaux de Sécurité Routière et d’aides matérielles et financières. Il existe également un Plan Départemental de Contrôles Routiers qui définit la politique de contrôles et sanctions.

Dans ce cadre, des actions de prévention sont mises en œuvre chaque année, avec l’ensemble des partenaires concernés, sur des thèmes aussi diversifiés que sensibles :
- Les actions d’éducation en milieu scolaire sur le thème de l’enfant piéton, l’importance du port de la ceinture, les bons comportements en deux-roues ou encore dans un car scolaire.
- La Prévention des conduites liées à la prise d’alcool et de drogue sur les lieux festifs.
- L’organisation de stages de sensibilisation à la sécurité routière en milieu professionnel.

Afin de faire respecter les règles, la prévention est accompagnée d’un aspect répressif. Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés en permanence au bord des routes, pour assurer la sécurité des usagers. Cette présence humaine est renforcée sur certains itinéraires et à certaines périodes identifiés comme accidentogènes. Les équipes ont à leur disposition des éthylotests, des tests salivaires, des radars mobiles…

Le dernier volet du PDASR concerne la diffusion des messages de prévention auprès du plus grand nombre. Il est le relais de toutes les campagnes nationales au niveau local :
« Onde de choc » est un des dernier film de la Sécurité Routière qui se veut « coup de poing ».
« Conduire un deux-roues », site Internet pour augmenter la conscience du risque des deux-roues motorisés et sensibiliser les automobilistes à leur présence de plus en plus nombreuse.

Les principales causes des accidents sont connues : vitesse, alcool, absence de vigilance (notamment avec l’utilisation du téléphone portable) et infractions graves aux règles du code de la route. Les conséquences corporelles de ces accidents est aggravée par le non port de la ceinture de sécurité ou du casque. Il est donc nécessaire de relater ces informations par le biais d’action de communication qui soutiennent les actions de répression et de prévention.

La politique locale de sécurité routière aspire à rendre les usagers des routes de la Corse du Sud responsables en leur faisant prendre conscience des dangers engendrés par certains comportements au volant et ce, par tous les moyens dont dispose le département.

Contacts :
Le Directeur de Cabinet, chargé de la sécurité routière : 04 95 11 10 02
La coordinatrice de Sécurité Routière : 04 95 11 10 14
Le référent moto du département, chargé de mission deux-roues motorisées : ddtm-moto2a@corse-du-sud.gouv.fr

Plus d’informations sur le site de la Sécurité routière

Et aussi : http://permisdeconduire.gouv.fr

http://www.conduire-un-deux-roues.gouv.fr