Contenu

Restriction temporaire d’accès au canyon de la Purcaraccia

 

Du jeudi 12 août au mercredi 15 septembre, l’accès au canyon de la Purcaraccia, sera strictement réservé aux groupes accompagnés et encadrés par un professionnel habilité.

 

A la suite du déplacement du préfet et de plusieurs élus dans le secteur de Bavella ce 10 août, un point sur la fréquentation du massif a été effectué avec le peloton de Gendarmerie de haute-montagne (PGHM) et les professionnels concernés.

Lors de cette rencontre, le préfet a pu notamment s’entretenir avec l’ensemble des acteurs du secours en montagne, et notamment le PGHM et le SIS2A, dont l’engagement ne peut être que salué.

On constate actuellement qu’un nombre très élevé de touristes fréquente les sites de la vallée qui relie Solenzara aux aiguilles de Bavella. L’encombrement des itinéraires de randonnée et de canyoning est manifeste.

Dans ce contexte, le site des vasques de la Purcaraccia, qui connait un grand succès sur les réseaux sociaux, est visité quotidiennement par un grand nombre de personnes souvent mal préparées aux difficultés de l’itinéraire et aux risques inhérents à la configuration des lieux de baignade.

Ce site a connu cette année 11 accidents graves, et on déplore un décès, qui se sont majoritairement produits au niveau de la zone de baignade. Dans ce site très encaissé, il faut savoir que l’intervention des secours aériens n’est pas toujours possible.

Compte tenu de ces éléments préoccupants, le préfet a décidé de restreindre l’accès au canyon de la Purcaraccia, qui sera désormais strictement réservé aux groupes accompagnés et encadrés par un professionnel habilité.

Cette restriction s’appliquera dès le jeudi 12 août et jusqu’au mercredi 15 septembre.

Il demande au sous-préfet de Sartène de s’associer aux consultations déjà engagées par les élus avec les propriétaires fonciers du site et les professionnels de la montagne, en lien étroit avec les services chargés des secours, en vue de déterminer pour l’avenir des solutions durables visant à juguler la surfréquentation et assurer une meilleure sécurisation de ce secteur très prisé.