Contenu

Tempête FABIEN - installation du comité de suivi

 

La préfète a souhaité instaurer rapidement un comité de suivi pour évoquer, avec le concours des services de l’Etat et des collectivités et organismes concernés : les dispositifs d’aide, les questions d’infrastructures, l’entretien des cours d’eau...

 

Du 20 au 23 décembre dernier, la Corse-du-Sud a subi des événements climatiques d’ampleur ayant conduit les services de Météo-France à placer le département en vigilance orange pour plusieurs phénomènes : pluie-inondation, vent et vagues-submersion.

Au moment fort de cette tempête « FABIEN », d’intenses précipitations ont pu être observées (100 à 200 mm en 24h00) entraînant ainsi une réaction rapide de certains cours d’eau et des valeurs de débit historiques (Gravona 650 m³/s, Prunelli 450 m³/s, Rizzanese 250 m³/s).

Au phénomène de « pluie-inondation » s’est ajouté un vent violent de l’ordre de 100 à 130 km/h, voire 160 km/h sur certains secteurs. Dans les golfes, la houle a pu atteindre 4 à 5 mètres de hauteur.

Si de nombreuses mesures de prévention ont été prises, des dégâts importants ont été constatés : éboulements, toits arrachés, locaux inondés, chutes d’arbres, routes coupées, etc.

Au-delà des dégâts matériels, le territoire a en outre subi des impacts en termes d’enjeux économiques, les transports aériens, maritimes et ferroviaires ayant été interrompus pendant plusieurs jours.

Fort heureusement, les vies humaines ont pu être épargnées grâce au travail de chacun et à une culture commune du risque.

L’ensemble des acteurs institutionnels et privés conjugue leurs efforts pour organiser le retour à la normale dans les meilleurs délais afin de limiter, autant que faire se peut, les contraintes pour la population et les activités économiques.

Face à ce constat, et conformément à la demande de nombreux maires, la préfète a jugé indispensable d’instaurer rapidement un comité de suivi pour évoquer, avec le concours des services de l’Etat et des collectivités et organismes concernés :

  • les dispositifs d’aide / d’accompagnement :
    -  reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ;
    -  dotation de solidarité ;
    -  dotation d’équipement des territoires ruraux ;
    -  calamité agricole ;
    -  aides aux entreprises.
  • les questions d’infrastructures :
    -  état du réseau en eau potable ;
    -  état des infrastructures (ponts et routes) ;
    -  rappels sur les lâchers d’eau des barrages.
  • entretien des cours d’eau.

Les principaux dispositifs : Dossier de presse Comité de suivi tempête Fabien (format pdf - 820 ko - 03/01/2020)