Contenu

Décès du capitaine François Scarbonchi, vétéran de Cassino et de la campagne d’Italie, de la campagne de France, d’Indochine et d’AFN

 

Le préfet de Corse a appris avec tristesse le décès du capitaine des Troupes de Marine François Scarbonchi, commandeur de la Légion d’Honneur.

Ce grand soldat décida dès juin 1940, à 17 ans à peine, en découvrant l’Appel du Général de Gaulle, de vouer sa vie à la défense de la patrie. Son premier acte de lutte sera, avec ses amis du lycée, de renouveler le « serment de Bastia » devant le Monument aux Morts d’Ajaccio, action qui le conduira à quitter la Corse pour éviter d’être interpellé par l’armée italienne. Il s’engagera aussitôt dans l’armée d’Afrique au 3ème régiment de tirailleurs marocains et contribuera au recrutement des Forces françaises libres. Au cours de sa carrière militaire, il participera avec courage à de nombreuses batailles durant la 2ème guerre mondiale – Cassino, Garigliano, Provence, Vosges, puis en Indochine, au Maroc et en Algérie avant de rejoindre la Corse.

Après avoir reçu à trois reprises la Croix de Guerre et plusieurs citations, il sera également décoré de la Médaille militaire conférée à titre exceptionnel, et de la Légion d’honneur, ordre dont il finira commandeur.

Le préfet salue cette grande figure du monde combattant d’Ajaccio et présente ses sincères condoléances à la famille et à ses proches.