Contenu

Communiqué de presse du préfet de Corse

 

Depuis 48 heures, à plusieurs endroits de l’île, des manifestations ont eu lieu à la suite du drame de la tentative d’assassinat d’Yvan Colonna, survenue à la maison d’arrêt d’Arles le 2 mars dernier.

Je comprends la douleur et la colère de certains après ce drame. Cependant, je désapprouve les violences issues des débordements consécutifs à ces différentes manifestations. Si manifester est un droit, la violence est une réponse sans issue.

J’ai une pensée particulière pour tous les blessés lors de ces évènements : manifestants, policiers et gendarmes.

J’appelle au calme les jeunes gens, lycéens, étudiants et toutes les personnes engagées dans ces manifestations. Il ne faut pas que de nouveaux débordements conduisent à de nouveaux drames. Il faut prévenir un tel risque, c’est un devoir pour tous.