Contenu

Protection du consommateur – contrôles estivaux en Corse du Sud

 

Une importante opération de contrôle a eu lieu dans la région de Bonifacio début juillet 2022

 

La saison estivale représente un enjeu économique essentiel pour la Corse. C’est également un outil de diffusion et de promotion des produits et du savoir-faire corses.

Afin de veiller à la qualité et à la sécurité des prestations et des produits offerts, et assurer la tranquillité de tous, vacanciers et habitants, les services de l’Etat procèdent comme chaque année durant l’été à de nombreux contrôles interservices permettant notamment :

-  la vérification de l’origine des produits présentés comme « corses » ou faisant référence à la Corse ;
-  la vérification de la traçabilité et de la sécurité sanitaire des aliments ;
-  la vérification du respect de la réglementation sur l’information au consommateur (publicité, affichage des prix, étiquetage des produits...) ;
-  la lutte contre les pratiques commerciales trompeuses ;
-  le contrôle des règles d’hygiène des établissements ;
-  le contrôle de la qualification des encadrants, du respect de la réglementation dans les activités sportives et de loisirs (accro-branches, sports nautiques et motorisés, clubs de plongée, promenades à cheval...)

Une importante opération de contrôle a ainsi été conduite pendant trois jours dans la région de Bonifacio début juillet 2022. Vingt-quatre établissements ont été vérifiés, donnant lieu à deux procès-verbaux, une injonction et dix-huit avertissements.

Qualité des prestations et des produits

Quatorze contrôles de « cafés – hôtels – restaurants (CHR) » et métiers de bouche ont été effectués (restaurants, hôtels-restaurants, poissonneries, stands de vente en alimentaire), et ont débouché sur :
-  deux procès-verbaux pour pratique commerciale trompeuse (charcuterie présentée comme corse, mention Parmesan sur un fromage de moindre qualité) ;
-  une injonction à l’encontre d’un traiteur saisonnier (absence d’étiquetage sur certains conditionnements, absence de traçabilité sur les matières premières) ;
-  douze avertissements, dont deux pour absence du tableau d’affichage des prix (intérieur et extérieur) en hôtellerie et dix en restauration (absence d’indication des allergènes, absence de prix des boissons, défaut d’indication de l’origine des viandes).

Sécurisation des activités sportives

Dix contrôles ont été menés :
-  deux centres de plongée ont reçu un avertissement pour défaut de remise de note au consommateur ;
-  parmi les cinq centres de jet ski / nautisme contrôlés : trois avertissements concernant les équipements de protection individuelle (EPI). L’un des centres ayant fait l’objet d’une injonction en 2021 est désormais conforme ;
-  deux parcours acrobatique en hauteur ont reçu un avertissement sur les EPI (casques) et pour des manquements mineurs (registre de maintenance) ;
-  une entreprise proposant des promenades en mer ayant fait l’objet d’une injonction en 2021 (information sur les prix et remise de note) est désormais conforme.

Cinq stations-services ont par ailleurs été vérifiées dans le cadre de l’enquête sur la mise en œuvre de la remise sur le prix des carburants : deux irrégularités d’affichage sur les pompes ont été constatées, avec remise en conformité immédiate.

Une nouvelle opération de contrôle est en cours jusqu’au 5 août, durant laquelle plusieurs établissements ciblés par le comité départemental anti-fraudes (CODAF) seront également vérifiés.