Contenu

Mis à jour le 05/12/2016

Le débroussaillement

09/11/2013

Le débroussaillement : un geste vital, une obligation légale

Le programme exceptionnel d’investissements pour la Corse (PEI)

07/01/2014

Le PEI, outil stratégique de développement économique pour la Corse

Toutes les consultations publiques...

17/06/2014

Le principe de consultation publique permet à toute personne d’être associée à l’élaboration des décisions publiques ayant un impact sur l’environnement, en formulant ses observations sur les projets...

Engagement de la préfecture de la Corse-du-Sud dans la démarche qualité Qualipref 2.0.

01/12/2015

La préfecture de Corse-du-Sud travaille à l’obtention du label Qualipref 2.0. reconnaissant les efforts entrepris par l’ensemble des agents pour améliorer les services rendus aux usagers.
 
L'actualité du Gouvernement
02/12/2016
#CIH2016 : "Il faut changer notre approche du handicap"
Manuel Valls à Nancy pour le CIH
En déplacement à Nancy à l’occasion du Comité interministériel du handicap (CIH), Manuel Valls a réaffirmé la nécessité de repenser et renforcer la politique du handicap en France, afin de "faciliter la vie" des personnes concernées et de leurs accompagnants.
25/11/2016
Pacte entre l'État et la métropole Rouen-Normandie : "c'est l'État qui se tient aux côtés de votre métropole et la soutient dans ses projets"
Le Premier ministre, Manuel Valls, serrant la main du président de la Métropole Rouen-Normandie, Frédéric Sanchez, après la signature du Pacte métropolitain d'innovation,  le 25 novembre 2016.
Le Premier ministre s'est rendu à Rouen, le 25 novembre 2016, pour signer le premier Pacte métropolitain d’innovation conclu entre l’État et la métropole Rouen-Normandie. Manuel Valls poursuit son action pour une nouvelle France des territoires en signant ce jour un partenariat économique pour le développement de la métropole et des territoires limitrophes.
25/11/2016
"Etre français, c'est aimer la France"
Manuel Valls aux rencontres organisées par la Dilcra
A l’occasion de la journée "Mobilisés contre le racisme et l’antisémitisme", jeudi 24 novembre, Manuel Valls a plaidé en faveur d’une tolérance zéro envers les discours et les actes de haine. Il a également défendu l’idée qu’être français aujourd’hui c’est avant tout "aimer la France", en refusant de distinguer les citoyens selon leurs origines, leur couleur de peau ou leur religion.